Table ronde 1: que deviennent le texte, l’auteur, le livre, l’œuvre dans l’environnement numérique?

Par Fadwa Abou Zeid

Table ronde 1 : Un bouleversement des repères : que deviennent le texte, l’auteur, le livre, l’œuvre dans l’environnement numérique ?

Propos liminaire : Alexandre Gefen, critique littéraire, chargé de recherche au CNRS, Paris-Sorbonne, secrétaire général du labex OBVIL (observatoire de la vie littéraire), co-anime le séminaire « littératures numériques » (EHESS / CNRS)

Modérateur: Mathieu Potte-Bonneville

Participants: Thierry Quinqueton, Alexandre Gefen, Emmanuel Fraisse

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sous le titre de  » Un bouleversement des repères: que deviennent le texte, l’auteur, le livre, l’œuvre dans l’environnement numérique ?  » s’est déroulée la première table ronde du séminaire Numérique et sciences humaines: un changement d’époque pour les humanités ? À l’heure actuelle et dans un monde de plus en plus ouvert, mouvant et interconnecté que devient la figure de l’auteur, du livre et du lecteur? Humanités et numérique sont-elles deux notions contradictoires? Pourquoi le processus de communication auteur/lecteur est-il devenu indissociable des dispositifs techniques de l’édition? Avec l’évolution du numérique, il y a eu un bouleversement total dans la méthode traditionnelle de publication, qui, par conséquent, a influencé non seulement la diffusion des sciences humaines, mais aussi le rapport de l’auteur à l’écriture, et celui du lecteur à la lecture. Le concept de livre lui-même a connu un changement radical. D’une unité physique ayant un début et une fin, créée par un auteur et destinée à un lecteur qui se l’approprie en l’achetant, le livre devient une unité immatérielle publiée dans un espace social virtuel, où le lecteur, relégué jusque-là au rôle de récepteur/consommateur, passe à celui de coauteur et de fabricant de savoir. Une sorte d’interaction naît entre auteur et lecteur/coauteur qui enrichit grâce à ses critiques, remarques et commentaires le livre, lui conférant ainsi une dimension supplémentaire. L’auteur, quant à lui, et grâce à cet espace de communication le liant à ses lecteurs, se voit partager son travail et diffuser ses idées bien au-delà des limites géographiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *