Quelles suites pour la master class?

Par Carole Forja

Perspectives possibles évoquées lors de l’atelier « directeurs de recherche » de la master class

Les directeurs de recherche et responsables des écoles doctorales réunis en atelier de réflexion ont dressé un bilan très positif des deux premières journées de travail et ont exprimé leur volonté de voir se poursuivre le projet.

Formation des doctorants

Afin de poursuivre la nécessaire formation des doctorants plusieurs propositions ont été faites :

  • Organiser, dans chaque école doctorale, un séminaire de dissémination animé par les doctorants ayant participé à la master class. Le format interuniversitaire a été évoqué mais semble très difficile à mettre en œuvre, logistiquement et administrativement.
  • La formation doctorale générale doit se poursuivre, en particulier sur le numérique.
  • Une réflexion sur la question de l’évaluation de la thèse devrait être initiée.

Les préoccupations communes principales évoquées sont les questions du plagiat et de l’authenticité des sources et de l’accès aux ressources documentaires.

D’une manière plus générale la master class a fait émerger une question qui a traversé tous les débats sur la formation des doctorants : « Comment transformer un doctorant en chercheur ? »

Encourager la recherche sur les humanités numériques

Les participants ont convenu de la nécessité d’encourager la recherche liée aux questions du numérique et des humanités numériques qui doivent devenir un objet de recherche.

La collaboration entre l’Institut Français du Liban, L’Université Sorbonne Nouvelle, l’Université Libanaise, l’Université saint-Joseph, l’Université Saint-esprit Kaslik et l’Agence Universitaire de la Francophonie devrait donc se poursuivre autour des question de la formation du doctorant en sciences humaines et sociales et des Humanités Numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *